L'esthétique des handicaps

"La forme suit la fonction" as dit l'architect Louis Sullivan en 1896. Effectivement, l'esthétique d'un objet est secondaire en importance à son utilité. Par contre, il y a certains objets dont l'utilisation dépend de son esthétique. Ces exceptions sont expliqués par le fait que les objets doivent être désirables.
Par exemple, pour ce projet dans mon cours de Design 500, il fallait conceptualiser une prothèse. Mes professeurs ont expliqués que certains utilisateurs vont éviter d'utiliser leurs prothèses s'il ressentent que l'objet est un symbole qui les désignent comme handicapé. Il y a souvent un langage visuel culturel ou contextuel à respecter si la prothèse sera désirable. Comme designers, nous devons suivre ces règles si nos solutions, les prothèses, seront acceptés dans leur contexte.

Table of contents

Introduction : l'esthétique du footballOpportunité : les lentilles correctives pour le footballSolution : Visère diviser Branding : Système de logo Diviser

Introduction : l'esthétique du football

Dans les sports, des équipes développent leurs marques avec des logos, des uniformes, et d'autres éléments visuels. Mais, la marque de l'équipe s'étend aussi à la culture des amateurs et même le style de jeu. Ce langage visuel et l'esthétique culturel existent dans le contexte d'un thème pour le sport en entier.
Au football spécifiquement, les marques d'équipes sont souvent créés dans le but d'intimider. L'équipement est faite primordialement pour la protection et un avantage compétitif, naturellement. Mais, sa fonction visuelle est également importante: renforcer la marque de l'équipe et d'intimider. C'est fait, par exemple, avec des armures pour mettre l'emphase sur la taille des joueurs, des uniformes innovateurs qui reflètent un style de jeu original, et des nouvelles manières de célébrer sur le terrain.

Mood board

Darnell Dockett (Arizona Cardinals) always has a custom facemask Image source
Carolina Panthers' Greg Hardy sporting facepaint in pre-game Image source
Nike Pro Combat gloves for Michigan State University flash the team logo Image source
Odell Beckham Jr. (with New York Giants) showing off Jared Leto's Joker themed gloves Image source

Opportunity : lentilles correctives pour le football

La prothèse qui n'as pas encore été dessiné pour l'esthétique du football serait pour les myopes. Il y a des solutions alternatives comme les lentilles à usage unique ou la chirurgie laser, mais ils ne sont pas toujours accessibles pour des jeunes joueurs. Il faut des lentilles correctives pour des joueurs de football. Les lentilles peuvent être perdus pendant le jeu, posant un autre risque.
Liberty Sport Rec Specs Helmet Spex XL: "La solution la plus avancé pour les sports à casque" Image Source
Des lunettes faites pour porter en dessous des casques existent.
Alternatively, goggles designed to be worn under helmets do exist. Liberty sport, Hilco, et Progear fabriquent tous des lunettes pour les sports (voir ci-haut) Malgré qu'ils sont disponibles dans une variété de couleurs, ils ne respectent pas l'esthétique du sport: il n'y a rien d'intimidant chez ces lunettes.
Ces solutions sont viable, ils fonctionnent. Mais ils ne sont pas désirables parce qu'ils ont l'air déconnecté du sport. Le marketing de ces lunettes laisse aussi à désirer. Les vendeurs sont distanciés avec l'esthétique intimidante.
Alors, j'ai trouvé qu'il y avait une opportunité pour des lentilles correctives au football. Les objectifs de ce projet étaient de créer une prothèse qui respecteraient les besoins du sport et de ses joueurs. Le produit final doit garder en tête l'objectif primaire: protéger et l'avantage compétitif. Le rôle secondaire de cet équipement, de renforcer la marque, est d'importance égale pour le succès de ma proposition. L'objet doit lutter la stigmatisation des lunettes pour les joueurs de football et devenir intégrer dans le sport.

Solution : visière Diviser

Incorporation des lentilles correctives SportRX pour les lunettes de neige

SportRX prescription snow goggle insert (ci-bas). Diviser est une monture pour ces lentilles faites à l'orgine pour le ski. La lentille est tenue en place par des ressorts en plastique qui se tiennent dans des coussinets en silicones derrière la visière. DIVISER est fait pour adapter une technologie existante pour le football:  

Flex on contact

Diviser doit être plus prêt de la face d'un joueur qu'on objet ne peut normalement être, afin de rediriger la lumière précisément. La visière doit protéger pendant le contact, pas poser un risque. Un casque fait ceci en se pliant et avec des coussins, et Diviser fonctionne de manière semblable. C'est fait avec des ressorts en plastique incorporer dans la jointure avec la cage du casque. Ils fonctionnent en une première phase plus doux, et une deuxième plus rigide, pour le confort et la protection.

Coussins en silicone

Le silicone qui tient les lentilles en plastique agit aussi comme coussins. Ils se retrouvent par dessus des os de la joue et du front. Leur formes sont inspirés par des militaires science-fiction.

Anti-buée

La buée est souvent un facteur important dans les lunettes pour le sport. Quand le front ou les joues d'un joueurs suent, la condensation s'accumule sur les lentilles et bloque la vision.
Pour prévenire ceci, quelques mesures de design et d'habitudes doivent être prises. Premièrement, la visière ne doit pas couvrir le nez ou la bouche afin de laisser sortir l'humidité de la respiration. Ensuite, des fuites dans la visière peuvent aider la circulation d'air. En plus, la visière Diviser est plus loin de la face que des lunettes pour le sport normales. Il devra y avoir une couche de finition anti-buée. Mais, ces finitions doivent êtres réappliqués souvent pour assurer leur bon fonctionnement. Malgré toutes ces mesures de design, il est toujours recommander de porter une calotte mince (skull cap).

Compatibility with concussion protocols

Les règles canadiennes pour le football restreignent en ce moment l'utilisation des lentilles. Seulement les visières claires sont permises. Cette règle existe pour permettre aux entraineurs de toujorus voir les yeux des joueurs et faciliter les diagnostiques des commotions cérébrales. (Section 11, article 2.c.). Les lunettes existantes (comme les Sport RX plus haut, peuvent enfreindre cet évaluation.
Avec Diviser, le fait de ne pas voir les yeux offre un avantage compétitif et est essentiel à son esthétique.
Grâce à des nouvelles attaches pour les cages, les lentilles fixés aux cages sont plus faciles à enlever que des lunettes. Riddell, le leader dans les casques de football, utilise maintenant une attache pour les cages qui peut être défaite avec l'extrémité d'un stylo. Les règlements devront être mises à jour pour être inclusives aux joueurs qui ont besoins des lentilles correctives mais ne peuvent pas porter des contacts.

Branding

retourner au portfolio